Thomas Sankara

« Malgré des moyens pédagogiques insignifiants et une définition non achevée du type d’école, la qualité des hommes, conséquence de leur degré de conscience, peut être un palliatif autorisant des résultats forts brillants. A l’inverse, abondance de moyens et affinement de la théorie éducative sans cependant des hommes consciencieux ne sont que ruine de la société. Je ne vous parlerai donc que de l’homme, c’est-à-dire chacun de nous. »


vendredi 13 juillet 2018
par Olivier Kima

Résultats d’admissibilité du concours direct sur mesures nouvelles des Instituteurs Adjoints Certifiés, session 2018

Epreuve orale le samedi 21 juillet 2018 dans le centre unique de Ouagadougou (Ecoles paspanga C, D et Nongremassom)

Résultats d’admissibilité des Instituteurs Adjoints Certifiés (IAC), session 2018


Articles les plus récents

dimanche 1er juillet 2018
par Olivier Kima

Nouveau Code pénal au Burkina Faso : Pas de pitié pour les enseignement qui entretiennent des relations sexuelles avec leurs élèves

Extrait de l’Article 533-14 du nouveau code pénale du Burkina Faso : Est puni d’une peine d’emprisonnement de cinq ans à dix ans et d’une amende de neuf cent mille (900 000) à cinq millions (5 000 000) de FCFA le fait pour un personnel de l’enseignement ou de tout système éducatif, d’avoir une relation (...)
jeudi 28 juin 2018
par Olivier Kima

Congrès de la CSQ

Du 26 au 29 juin 2018 se tient le 42ème congrès de la Centrale des Syndicats du Québec (CSQ) et le SNEA—B du Burkina Faso fait partie des invités d’honneur aux côtés de la Tunisie, de la République Démocratique du Congo (RDC), de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, Haïti. Il faut rappeler que notre syndicat est (...)
dimanche 17 juin 2018
par Olivier Kima

CEP 2018

Administration des épreuves de l’examen du Certificat d’Etude Primaire (CEP) et du concours d’entrée en 6ème, le mardi 19 juin 2018. "Bonne chance à toutes les candidates et tous les candidats"
jeudi 31 mai 2018
par Olivier Kima

Communiqués relatifs à l’administration du concours direct sur mesures nouvelles des Instituteurs Adjoints Certifiés (IAC), session 2018

1-Répartition par sous-centre des candidats (IAC) du centre de Ouagadougou 2-Communiqué portant sur la publication des listes des IAC 3-Liste des candidatures rejetées au concours direct sur mesures nouvelles des IAC
lundi 7 mai 2018
par Olivier Kima

Situation administrative d’agents devant avancer en 2016 : des notes à compléter

La Direction des ressources humaines (DRH) du MENA porte à la connaissance des agents devant avancer en 2016 et ne disposant toujours pas de notes qu’il sont priés de faire parvenir lesdites notes de 2014 et 2015 afin de régulariser leur situation administrative. Voir la liste des concernés par (...)
mercredi 2 mai 2018
par Olivier Kima

Communiqués d’ouverture des concours professionnels du MENA, session 2018

Concours professionnels déconcentrés du MENA [1-CASU-CISU >http://www.concours.gov.bf/images/c...] [2-Conseillers pédagogiques itinérants >http://www.concours.gov.bf/images/c...] [3-Inspecteurs de l’enseignement du premier degré >http://www.concours.gov.bf/images/c...] [4-Instituteurs (...)
mercredi 2 mai 2018
par Olivier Kima

Calendrier des examens scolaires session 2018

La date des examens de fin d’année au Burkina est fixée par un arrêté interministériel signé du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, du ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation et du ministre de la Jeunesse et de la Formation professionnelle en date du 23 (...)
mardi 24 avril 2018
par Olivier Kima

Communiqué d’ouverture du concours direct sur mesures nouvelles des Instituteurs Adjoints Certifiés (IAC), session 2018

Communiqué d’ouverture du concours direct sur mesures nouvelles de recrutement de mille cinq cents (1500) IAC, session 2018 (Réception des dossiers : du 28 avril au 11 mai 2018 dans les 13 chefs-lieux de région) télécharger le (...)
mardi 17 avril 2018
par Olivier Kima

Une mission québécoise en RDC

Depuis le 21 mars 2018 dernier, des enseignantes et enseignants d’une trentaine d’écoles de Bandundu se réunissent une fois par semaine pour tenir des cercles d’études. Bandundu est une petite ville située à environ 300 kilomètres de la capitale Kinshasa et le chef-lieu de la province du Kwilu. Elle (...)
mardi 10 avril 2018
par Olivier Kima

Affections des enseignants 2018 au Burkina

Il est porté à la connaissance des personnels du MENA que les demandes d’affectation des agents désirant changer de région, province, CEB ou souhaitant une affectation au niveau d’une direction centrale ainsi que les demandes de permutation au titre du mouvement des personnels 2018-2019 sont (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2018

>>

<<

Juillet

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Condition d’obtention d’un passeport burkinabé

Le passeport ordinaire est délivré par la Direction Générale de la Police Nationale à travers la Division de la Migration sise à Gounghin. Pour l’obtention d’un passeport, il faut constituer un dossier composé des pièces ci-dessous à déposer à la Division de la Migration tous les matins du lundi au vendredi.

Composition du dossier d’une demande de passeport Pour les majeurs

1. Une copie légalisée de l’acte de naissance

2. Une copie légalisée du certificat de nationalité Burkinabé

3. Une copie légalisée de la CNIB

4. Un casier judiciaire en cours de validité

5. Un timbre de 200FCFA

6. Trois(03) photos d’identité (format passeport)

7. Un document justifiant votre profession

8. La somme de cinquante mille (50.000F) CFA pour les frais d’établissement Pour les femmes mariées qui désirent porter le nom de leurs conjoints sur le passeport, il faut joindre une copie légalisée de l’acte de mariage aux pièces citées ci-dessus.

Pour les mineurs

1. L’acte de naissance de l’enfant

2. Le certificat de nationalité de l’enfant

3. Une autorisation parentale

4. Document d’identité des deux parents (si le mineur réside au Burkina Faso) ; dans le cas contraire, il faut un titre de séjour des deux parents. Dans ce cas, l’autorisation parentale n’est plus nécessaire.

5. Un timbre fiscal de 200 f plus la somme de 50000f

6. Trois(03) photos (format passeport)

Pour les militaires et paramilitaires, il faut joindre un certificat de présence au corps précisant l’établissement d’un passeport.

NB : La durée d’établissement est de soixante-douze heures (72h) ouvrables si le dossier est régulier.

- Mais en cas d’insuffisance de stocks le délai peut varier en fonction de l’urgence.

- Eviter de passer par des intermédiaires.


Brèves

11 août 2017 - Fonction publique burkinabè : fin des billetages à compter du 1er Octobre

Par lettre en date du 17 juillet 2017 la ministre de l’économie, des finances et du (...)

29 décembre 2016 - Conseil syndical national extraordinaire

Camarades, le snea-b est assigné en justice par l’ex-ministre Samadou COULIBALY, pour ce faire le (...)

3 mars 2016 - Atelier de renforcement des capacités

Les 3, 4 et 5 mars 2016 se tient à Ouagadougou un atelier de renforcement des capacités sur le (...)

22 janvier 2016 - Recyclage des responsables de gestion des sites syndicaux

Afin de renforcer les compétences des animateurs et administrateurs des sites des syndicats de (...)

16 avril 2015 - Semaine Mondiale d’Action (SMA) 2015

La Semaine Mondiale d’Action (SMA) se tiendra au Burkina Faso du 27 au 7 mai 2015, sous le thème (...)

Sur le Web