Son Excellence Gilles Thibault, ambassadeur de France au Burkina visite l’institut 2iE

samedi 22 février 2014
par Olivier Kima
popularité : 81%

La France est un partenaire de premier ordre pour l’institut 2iE, aussi bien sur le plan financier, académique, scientifique que sur le plan de l’orientation stratégique. L’ambassadeur de France au Burkina a effectué une visite dans les locaux de l’institut 2iE à Ouagadougou et Kamboinsé ce 20 février 2014. Une visite qui intervient quelques mois après la crise qui a secoué cette école, dans laquelle le diplomate français avait joué un rôle déterminant dans le dénouement.

Accueilli à son arrivée par Hama Amadou Maïga, le directeur général par intérim de 2iE, le diplomate français est conduit dans la salle de réunion pour une présentation (power point) de cette école africaine francophone. Puis, s’en suivra la visite des infrastructures (call center, technopole, bâtiment scientifique) de Ouagadougou, ensuite celles de Kamboinsé. L’ambassadeur de France au Burkina, Gilles Thibault a ainsi consacré une matinée entière à la découverte de 2iE, en compagnie de ses collaborateurs et du personnel de cette école internationale.

Ainsi, 2iE est une école africaine francophone qui forme des ingénieurs, des techniciens de haut niveau dans des domaines extrêmement importants pour le développement de l’Afrique. Mais, surtout, la plupart de ces étudiants restent en Afrique pour contribuer au développement de leur propre pays. Pour permettre à un maximum d’étudiants de profiter des savoirs dispensés dans cet institut, 2iE a développé un volet formation à distance. « C’est tout à fait novateur de partir sur cette voie là et on voit que c’est fondamental pour la suite de l’école », reconnait le visiteur du jour. Dans cette orientation, l’ex directeur a beaucoup œuvré pour le développement en international de cette école.

Le fondement, le rôle de la France et des autres partenaires du 2iE ont été passé en revue lors de la présentation de l’institut à l’ambassadeur Gilles Thibault. Ainsi, on note que 2iE compte actuellement plus de 2000 étudiants inscrits en présentielle (sites de Ouagadougou et Kamboinsé) et 1500 en formation à distance. Actuellement, l’institut revendique plus de 6000 diplômés. (…)

Par : Moussa Diallo

Source autorisée :Lefaso.net

Publication initiale : samedi 22 février 2014



Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2021

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Condition d’obtention d’un passeport burkinabé

Le passeport ordinaire est délivré par la Direction Générale de la Police Nationale à travers la Division de la Migration sise à Gounghin. Pour l’obtention d’un passeport, il faut constituer un dossier composé des pièces ci-dessous à déposer à la Division de la Migration tous les matins du lundi au vendredi.

Composition du dossier d’une demande de passeport Pour les majeurs

1. Une copie légalisée de l’acte de naissance

2. Une copie légalisée du certificat de nationalité Burkinabé

3. Une copie légalisée de la CNIB

4. Un casier judiciaire en cours de validité

5. Un timbre de 200FCFA

6. Trois(03) photos d’identité (format passeport)

7. Un document justifiant votre profession

8. La somme de cinquante mille (50.000F) CFA pour les frais d’établissement Pour les femmes mariées qui désirent porter le nom de leurs conjoints sur le passeport, il faut joindre une copie légalisée de l’acte de mariage aux pièces citées ci-dessus.

Pour les mineurs

1. L’acte de naissance de l’enfant

2. Le certificat de nationalité de l’enfant

3. Une autorisation parentale

4. Document d’identité des deux parents (si le mineur réside au Burkina Faso) ; dans le cas contraire, il faut un titre de séjour des deux parents. Dans ce cas, l’autorisation parentale n’est plus nécessaire.

5. Un timbre fiscal de 200 f plus la somme de 50000f

6. Trois(03) photos (format passeport)

Pour les militaires et paramilitaires, il faut joindre un certificat de présence au corps précisant l’établissement d’un passeport.

NB : La durée d’établissement est de soixante-douze heures (72h) ouvrables si le dossier est régulier.

- Mais en cas d’insuffisance de stocks le délai peut varier en fonction de l’urgence.

- Eviter de passer par des intermédiaires.


Brèves

3 avril 2012 - SITE EDD

La question de l’éducation pour un développement durable est une préoccupation internationale. (...)